Suivant Précédent

Le Tai-Chi Gong

Le terme Taiji Gong est issu de la combinaison de deux concepts.

  • Le premier terme, taiji 太极 fait référence à l’art-martial bien connu qui se caractérise par une pratique lente et harmonieuse (aussi appelée Tai-Chi).
  • Le terme gong signifie travail, ou maîtrise. Il est l’abréviation de ce qu’on appelle le « travail interne » neigong 内功. Le travail intérieur désigne le travail sur l’énergie du corps que l’on retrouve dans les pratiques martiales de haut niveau.

Ensemble, les deux termes désignent donc une forme de Taiji qui met l’emphase sur les principes de la culture énergétique. En d’autres mots, le Taiji gong réuni la quintessence des pratiques énergétiques que l’on retrouve dans les arts-martiaux traditionnels pour former un système d’entraînement qui soit accessible à tous et qui procure le maximum de bienfait.

Les caractéristiques du Taijigong sont les suivantes :

  • Les mouvements y sont peu nombreux et plus axés les principes essentiels.
  • Les enchaînements sont simples et faciles à apprendre.
  • Les mouvements sont organisés selon les principes de l’acupuncture.
  • On ressent facilement l’énergie dans le corps et en grande quantité.
  • La pratique permet d’atteindre facilement une relaxation profonde ainsi que de développer des états méditatifs avancés.
  • Les bienfaits sont marqués et se font ressentir dès le début de la pratique.
  • La pratique s’adapte à tous, peu importe l’âge ou l’état de santé.

Origines : Le Taiji Gong est une combinaison de différents systèmes d’entraînement développés par plusieurs grands maîtres. Parmi ceux-ci on compte le grand maître Feng Zhi Qiang, Shi Yan Long et Pang Heming.

Shi Yan Long est un moine Shaolin de la 36e génération. Le temple de Shaolin est lieu de naissance du Bouddhisme Chan (Zen en japonais) et célèbre pour ces arts-martiaux. Il possède plus de 30 ans d’expérience dans les arts martiaux et le Qigong.

Feng Zhi Qiang est un maître de Taiji mondialement reconnu. Il est l’héritier du Taiji de la famille Chen.

Pang He Ming est un grand maître de Qigong. Formé en médecine chinoise et occidentale, ca méthode de Qigong est l’une des plus pratiqués à travers le monde.

Méthodes :

- Le Hunyuan Qigong de Feng Zhi Qiang (11 mouvements de Qigong)

- Le Hunyuan Taiji de Shi Yan Long (8 mouvements)

- Enchaînement simplifié 24 mouvements style Yang de Pékin

- Enchaînement de 24 mouvements du Hunyuan Taiji

- Taiji avec ballon 1 (jianshen taiji qiu 1) de Pang He Ming

- Taiji Bang (Bâton du Taichi)

- Exercices « Dérouler la soie » (Chansi gong)

- Exercices de ralaxation (fangsong gong)

- Pousse main (tuishou)

- Exercices d’auto-massage

- Postures statiques (Zhanzhuang)

- Etc.

L’Institut de Qigong du Québec offre des cours à Montréal, Longueuil et plusieurs autres endroits sur la Rive-Sud (St-Julie, St-Lambert, Brossard) de même que sur la Rive-Nord (Laval), etc. De plus, nous donnons des séminaires un peu partout au Québec, par exemple, dans les régions de Sutton et Bromont. Bientôt, de nouveaux cours seront ouverts dans les régions de Lanaudière et St-Agathe.

Activités associées
Produits associés